La célébre université d'Harvard vous attend. Mais sous son apparence tranquille, la lutte entre les fraternités fait rage.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Confidence pour confidence [Morgan]

Aller en bas 
AuteurMessage
Alex Declan
Leader des Hockers
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Etudes:
Relation:

MessageSujet: Confidence pour confidence [Morgan]   Dim 6 Juil - 17:38

Alex n'était pas très fier de sa perfomance au près de la leader des Dryades. C'était elle...Que devait être l'opinion de Morgan sur Erika...C'était très dur pour elle en réalité. C'était la plus jeune des leaders d'Harvard...A cause de ce stupide incident ou il s'était fissuré le nez par ailleurs.

Il regarda de coté pour voir se que fesait Morgan, depuis qu'il étaient partis du hall, il n'avait rien dit...Alors pour combler le vide, il lui indiqua les lieux de l'université, histoire qu'il commence à se repérer mais dans son état Alex n'était pas sur qu'il fasse attention au moindre mot qu'il disait ! Heureusement que des étudiants lui adresser des salutations...

Par malheur, il croisa le leader des Boolers, Dean...Et celui ci bien entendu le vit, et lui adressa un geste vers son nez avant de cracher à ses pieds. Et de lui faire remarquer qu'il avait enfin trouvait quelqu'un qui lui ressemblait en faisant référence à Morgan. Alex ne réagit pas à sa provocation ce qui enerva Dean, qui le poussa violemment. Alex attrapa rapidement le poigniet de l'adversaire et le lui tordit.


Ne recommence plus...

Alex le lacha brutalement avant de continuer son chemin sous le regard des étudiants. Qu'est ce qu'ils avaient, si tous voulaient arrêter d'intégrer une fraternité, il n y aurait pas de violence ! Ni des gens obligés de se montrer presque odieux comme Erika ! Il continua mine de rien à indiquer les divers batiments à Morgan. Le jeune homme ne devait strictement rien comprendre à ce qui se passait devant lui...Alex était le leader depuis cette année, mais il avait toujours était fidèle à l'ancien qui avait terminé ses études, et tout le monde savait qu'il l'avait désignié, encore une chose qu'il n'avait pas décidé. Une chose en contradiction avec ce qu'il avait toujours revendiqué ! N'avait il pas été le pire des bizut...Ces pensées l'avaient rendu silencieux pendant un certain moment.


Voila nous sommes arrivés, ma deuxième maison rit Alex.

Il se dirigea très à l'aise dans le dédale des couloirs avant de s'arrêter et d'ouvrir la porte.


Voila, une douche t'attend là bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan O'Carolan

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 33
Date d'inscription : 04/07/2008

Feuille de personnage
Etudes: Art (option musique)
Relation:

MessageSujet: Re: Confidence pour confidence [Morgan]   Lun 7 Juil - 1:36

Morgan suivit Alex qui lui montrait les bâtiments et différentes parties de l'université par lesquels ils passaient pour rejoindre les vestiaires et donc, les douches. Bien que fatigué, Morgan tenta de graver les informations dans son esprit... il y parvint plus ou moins bien. Il allait lui rester certainement que quelques bribes, mais ce sera déjà ça. En faisant ce petit bout de chemin ensemble, Morgan put constater à quel point le capitaine de hockey était connu au sein de l'université : il saluait presque tous les jeunes hommes sur leur chemin. Mais il n'y avait pas que des réactions positives : un étudiant, plutôt du genre 'costaud' barra le chemin à Alex et sembla vouloir provoquer une bagarre pour des raisons qui échappaient complètement à l'irlandais. Alex sembla rester calme, encore un bon point aux yeux de Morgan : le capitaine ne semblait pas se laisser provoquer facilement et qu'il ne semblait pas être de nature agressive.

La suite des évènements se passa par contre bien plus vite et 'musclée'. La brute épaisse heurta violemment Alex, geste qui fit penser Morgan plus à un joueur de foot américain qui fonce sur un adversaire lors d'un match qu'à une vraie 'attaque' réfléchie. Cet évènement eut l'effet d'un électrochoc sur Morgan : un instant, sa fatigue était comme oubliée et ses sens aux aguets. S'il fallait se défendre, il était prêt, même s'il n'était pas au plus haut de sa forme, certes. Cependant Alex réagit bien vite : il tordit vite le poignet de l'autre, ce qui le mettait déjà hors état de nuire. Morgan sourit : ce drôle de mec avait l'air bien plus menaçant qu'il l'était en réalité... mais il ne devait pas être bien commode à vivre. Si jamais des copains se joignaient à lui et qu'ils trouvaient leurs cibles seules, les choses pourraient certainement dégénérer très facilement.

Une fois ce 'contre-temps' réglé, Alex continua son chemin et ses explications comme si de rien n'était. Morgan continua de le suivre, en jettant quand même un regard en arrière pour pouvoir se souvenir du visage de ce 'charmant' personnage avec lequel il venait de faire connaissance. Il aurait bien aimé en savoir un peu plus au sujet de ce jeune homme... il fallait peut-être attendre le moment propice.

Ils arrivèrent enfin aux vestiaires ! Les confidences allaient devoir attendre, la douche criait presque après Morgan. Il s'avança un peu dans les couloirs et prit une serviette qu'il se jeta par dessus l'épaule.


« Tu m'attends ? Je vais essayer de faire vite. » lança-t-il en direction d'Alex en commençant déjà de se déboutonner la chemise. L'irlandais n'était pas bien pudique et ne pensait pas choquer spécialement Alex en se mettant à nu devant lui. Il faisait du hockey et devait donc bien être habitué aux vestiaires communs. Morgan s'approcha de l'un des nombreux bancs présent dans le vestiaire et se déshabilla. Il n'avait pas de quoi se gêner : on ne peut pas dire que son corps était difforme. Il défit sa queue de cheval et ses boucles blonds lui tombaient sur les épaules. Il accrocha sa serviette et s'avança vers l'une des douches communes.

L'eau chaude avait l'effet souhaité : Morgan avait l'impression de revivre au fur et à mesure que ses muscles se détendaient. Oubliés les différents problèmes de son voyage et le temps passé assis dans l'avion, oubliés les bébés qui hurlaient et l'empêchaient de dormir, sa valise qui était peut-être déjà reparti de Tokyo... Tout passait dans les égouts avec l'eau usagée. Il prit du shampoing pour se laver les cheveux pendant un long moment, puis passa un coup sur le visage et du savon sur le corps...

Les douches étaient remplies d'une fine brume quand Morgan éteignit l'eau. Il faisait cela depuis sa plus tendre enfance : une douche bien chaude pour se réveiller, là où le commun des mortels préfèrerait l'eau froide. L'irlandais plongea sa tête dans la serviette pour sécher un peu ses cheveux mi-longs, puis s'était au tour de son corps d'être frotté. Il ressortit des douches communes avec la serviette nouée autour de ses hanches pour aller vers le banc sur lequel il avait posé les vêtements d'Alex qu'il mit : un pantalon noir et une chemise noire avec de fines rayures blanches. En les enfilant, un petit problème se fit cependant sentir : apparemment Morgan avait les épaules légèrement plus larges qu'Alex, en tout cas, la chemise était du coup bien moulante... un peu trop peut-être au gout du jeune homme. Bref, il fallait faire avec.

Une fois tout beau, tout propre, la fatigue était passée et Morgan semblait avoir retrouvé un petit peu d'énergie. Il avait peut-être un sursis d'une ou deux heures avant que la fatigue allait frapper de nouveau. On pouvait à nouveau qualifier Morgan d'être humain... et en plus, un être humain pas si mal que ça. Il s'adressa à Alex pendant que ses cheveux commençaient à boucler de plus belle, vu qu'ils séchaient à l'air :


« Merci beaucoup pour les vêtements, je me sens beaucoup mieux ! J'arrive de nouveau à réfléchir... »

Ses paroles étaient, comme à son habitude, accompagné d'un chaleureux sourire, mais tout à coup, son visage prit des traits plus sérieux.

« C'était quoi en fait cette histoire avec le bonne homme là, tout à l'heure dans le couloir ? »

Il fixa Alex droit dans les yeux. Ce soudain changement dans les traits de Morgan pouvait certainement surprendre en un premier temps, mais il voulait jouer franc jeu avec sa nouvelle connaissance et comprendre comment se réglaient les affaires à Harvard... et le point le plus important : en connaitre les causes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Declan
Leader des Hockers
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Etudes:
Relation:

MessageSujet: Re: Confidence pour confidence [Morgan]   Lun 7 Juil - 2:24

Pendant que le jeune homme se lavait, Alex avait sortit un palet de hockey et le lancait en l'air et le rattrapait, c'était ça façon à lui de réfléchir. Cette rentrée commençait au quart de tours et cela ne lui plaisait pas du tout. Sean allait en profiter, parce qu'Alex est devenu y a peu le leader de la fraternité, mais s'il croyait s'attaquer un freluquet, Sean allait voir de quel bois Alex se chauffait ! Le jeune homme était un non violent ce qui lui avait valu de louper de peu son intégration au sein des Hockers. L'Alex d'avant n'aurait eu aucun problème à suivre sans discuter arrogant qu'il était, mais l'Afrique l'avait transformé...Morgan vint l'interrompre dans ses pensées.

Alex leva les yeux et arrêta de lancer le palet...Il ne s'était pas trompé, il fesait un peu près la même taille en un peu plus remplumé. Morgan lui adressa un sourire mais Alex savait pertinammenet que l'évenement de tout à l'heure était resté dans sa mémoire et qu'il allait lui poser des questions.


Le moment arriva lorsque Morgan adopta une atitude plus sérieuse. Vas y mon vieux raconte ta vie, de toute manière si ça pouvait évité à Morgan des ennuis autant y aller !


Alors le jeune homme que nous avons croisé s'appelle Dean Greastone, est en troisième année, leader des Boolers.

Alex s'assit sur un des bancs, il n'aimait pas évoquaiit les cnoflit entre les fraternités. Et sutout la sienne.

Bref, je suis arrivé ici en première année, Harvard n'était pas mon objectif mais on m'a regrétté lors d'un galas donné en faveur d'une association pour aider les enfant africains. Donc je suis renté, et l'était d'esprit des membres des Hockers ne m'a pas plus, j'en ai bavé. Bref, le leader du temps a bien aimé ma personnalité, il disait toujours un peu de paix dans notre fraternité ça apporterait du changement. Je suis devenu le bras droit...sans vraiment le vouloir...C'est la que Dean m'a cherché des noises, on s'est tout de suite détesté. Et l'année dernière ça a mal tourné...

La pire des chose de toute sa scolarité, personne à Harvard n'en parlait, tout le monde le savait mais tout le monde essayait de le cacher.


Un soir les Boolers nous ont lancé un affrontement, celle qui mettait l'autre en pièce avait gagné. J'était vraiment pas pour mais bon. La nuit a été fixé à l'improviste...

Que de regrets...Tant de blessures...Morgan ne devait pas très bien comprendre.

Cette nuit là j'avais donné rendez vous à Erika, elle avait une chose important à me dire, alors je l'ai cherché partout, mais je ne l'ai pas trouvé. Donc je suis allé avec ma fraternié au lieu dit. Violence sur violent Sean m'a brisé le nez...Et là...
Erika a jaillit des buissons et a tenter de nous séparer, sa leader, Marion était avec elle et une autres fille, elles s'en sont mélés...Marion a été griévement bléssé, elle est toujours dans le comas. Erika a décidé de la remplacer parce qu'elle se sentait coupable. Mais elle a du s'imposé, alors qu'elle n'était quand première année, alors la jeune fille que je connaissait à commencé à se transformer et cacher sa personnalité. Elle n'est pas snob, elle a une coeur d'or mais être leader demande des concessions. Erika est malheureuse et culpabilise. Mais pour moi tout est de ma faute. Pendant toute la fin de l'année Sean n'a pas arrêté de l'embêter durement, elle a du tout encaisser toute seule comme une vraie leader, et ça, c'est gravé dans la mémoire. C'est la lutte des fraternités. Alors ne sois pas trop dur avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan O'Carolan

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 33
Date d'inscription : 04/07/2008

Feuille de personnage
Etudes: Art (option musique)
Relation:

MessageSujet: Re: Confidence pour confidence [Morgan]   Mar 22 Juil - 19:34

Morgan avait écouté Alex sans dire un mot. A certains endroits du monologue, il plissa un peu les yeux, comme s'il se concentrait. Il réfléchissait en même temps que le jeune homme lui narrait les 'exploits' des fraternités de Harvard. Voilà à quoi on était arrivé ? A l'université, on se tape dessus comme des enfants de maternelle parce que l'un ne porte pas la même marque de pull que l'autre ? Voilà pourquoi Morgan avait eu une drôle d'impression quand on lui avait dit qu'il faisait partie de la fraternité des 'Satyrs', il n'y avait plus qu'à espérer qu'ils étaient un peu plus intelligent que les autres et qu'ils évitaient de tels affrontements. Morgan avait déjà pu voir quelques université en Allemagne, de par ses amis et avait même pu parler avec les représentants de certaines associations étudiantes, mais aucune n'aurait jamais eu l'idée de défier une autre association pour se frapper à mort en une nuit de pleine lune... Ils avaient des affrontements sportifs, ou des quizz, etc. , mais personne n'aurait défoncé quelqu'un juste parce qu'il faisait partie d'une autre asso que la sienne.

Les américains étaient vraiment bizarres... Lorsque Alex arriva au passage avec Erika et ses amies, Morgan leva lentement un sourcil : il y avait donc de l'espoir, des gens à peu près intelligents qui se disaient que la violence n'était pas une bonne chose, mais ironie du sort : c'est en général eux qui se prennent le plus de coups ! Et en plus, c'était une fille qui était dans le coma, si cela n'était pas classe : un jouer de foot ou de hockey, donc un homme de stature plutôt imposant qui frappe une fille... Morgan secoua lentement la tête et soupira. Alex semblait aussi être quelqu'un de plutôt pacifiste, mais il n'empêche qu'il était présent au
rendez-vous... Avait-il tout bêtement suivi le troupeau pour 'être fidèle à sa fraternité jusqu'à la mort' ? Il n'y avait plus qu'à espérer que sous le 'règne' d'Alex, les habitudes des joueurs de hockey allaient évoluer.


Morgan commençait à comprendre : si on était tranquille et gentil, on se faisait démonter en moins de deux, il fallait donc être un 'dur' pour pouvoir tenir tête à ces brutes. Et lui qui avait pensé que ces années ici allaient être calmes et studieuses, le voilà retourné au collège ! A croire que même des années d'éducation et des millénaires d'art, de littérature et de philosophie ne viendront jamais à bout de ces écervelés qui cognent dessus pour un rien. Mais les dires d'Alex avaient au moins deux bons points : Morgan savait maintenant à quoi il fallait s'attendre ici... et il vit Erika avec un tout nouveau point de vue. Et en parlant de point de vue, il serait certainement aussi assez intéressant d'aller recueillir celui d'Erika sur cette fameuse nuit et les fratries en général, tout comme celui des Boolers. Alex semblait certes sympathique et tout à fait digne de confiance, Morgan avait quand même pour habitude d'éclaircir les évènements du passé par plusieurs côtés, afin de pouvoir peut-être aspirer à trouver une partie de vérité. Il s'adressa à Alex :

« Donc, si j'ai bien compris, les fratries se donnent de temps à autre rendez-vous la nuit pour aller se taper dessus ? J'ose espérer qu'elles ont quand même aussi d'autres activités que celle-là ! ... Il est tout de même rassurant de voir que maintenant, au moins les Hockers ont maintenant un leader avec un minimum d'intelligence ! Je suis désolé, si je parais méchant, mais à mes yeux, quelqu'un qui accepte un tel défit au nom de tout un groupe est tout simplement un imbécile. »

Morgan était presque en colère. Comment pouvait-on en tant que leader d'un groupe être assez stupide pour provoquer tant de violence ? Les leaders avaient tout de même la responsabilité des membres de leur groupe respectif. Bien qu'en colère, sa voix était loin d'être forte : Morgan parlait tout simplement plus vite en rajoutant des intonations ironique par endroits, c'était une façon bien plus efficace à ses yeux à donner de l'emphase à ses propos, donc nul besoin de beugler comme un malade mental.

« Rassures-moi : les satyrs sont au moins un chouilla plus pacifiste ? Ou est-ce qu'il faudrait aussi que je prenne des cours de boxe pour pouvoir suivre mes études sans me faire massacrer ? Il n'a pas encore morts avec tant de violences ? Et ben à mon avis, si on continue comme ça, cela ne saurait tarder... Encore content que je ne suis pas tombé sur l'une de ces brutes de footballeurs, mais sur toi et Erika en premier. »

Petit-à-petit Morgan se calma de nouveau. Il était assez rare qu'il s'énerve vraiment, mais à entendre les âneries qui s'étaient faites ici, il y avait de quoi. La bêtise humaine était l'une des choses qui pouvaient l'énerver sérieusement... et les ordinateurs qui refusent catégoriquement e faire ce qu'on leur demande, mais ça, c'est un autre sujet.

« Et ben... ça a au moins une chose de positif quand je m'énerve : ça me réveille ! Je crois que ma fatigue est passé en un
premier temps. »


Il soupira encore une fois et fit à nouveau un chaleureux et sincère sourire à Alex.

« Merci de m'avoir aidé jusque là ! Est-ce que tu sais s'il y a des magasins dans le coin ? J'aimerais bien m'acheter quelques petites choses, notamment de nouveaux vêtements. Encore heureux que j'ai ma trousse de toilette dans mon sac, sinon j'aurais même plus de quoi me brosser les dents ! Je te demande encore une petite heure de ton temps, ensuite, je t'inviterais volontiers pour un café ou deux ! »

Morgan sourit encore une fois. Il commençait vraiment à apprécier Alex.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Declan
Leader des Hockers
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Etudes:
Relation:

MessageSujet: Re: Confidence pour confidence [Morgan]   Mer 23 Juil - 12:18

Alex vit que Morgan avait l'air contrarié voir en colère, oui c'était totallement ridicule cette guerre entre fraternité mais c'était ainsi. Pourquoi ils en étaient arrivés là, Alex ne le savait pas. C'était ainsi, les fraternité devenaient de plus en plus violentes entre elles, pour écraser les personnes pour se croire puissants, n'était ce pas ridicule de ne pas s'entendre avec les footballeur alors que leur sport était presque le même que le sien !

Harvard respire la joie, la notoriété, elle rayonne à travers le monde, et la guerre entre fraternité est le prix à payer. La violence reste interne, secrète personne ne le sait hormis les anciens éléves d'Harvard qui ne dénonceront jamais cette guerre, trop peur de voir les réputation entachée, ils préférent les encouragés ! Savais tu que les anciens de chaque fraternité continué à financer leur fraternité ? Les fraternités ont de plus en pus de moyen de faire des dégats ! Les fètes, acheter le silence, faire des coups monter, corrompre des personne ! Rien n'est gratuit ! Si une fraternité le fait toutes les autres le feront pour ne pas perdre la face, et espérer régner sur Harvard, accumuler les privilèges, le respect et le pouvoir ! Des gaminerie peut être mais des gamineries dangereuse car chaque années des limites sont repoussées ! Le leadeurs des dryades est la première personne à avoir subit autant de dégats ! Un coma, mais comment crois tu que l'unversité la fait passer, elle l'a camoufler en un grostesque accident, une personne assez bête à accepter de porter le chapeu en contrepartie d'un poste au placé et d'une somme conséquente pour refaire ça vie. Fait attention où tu mets les pieds. Sans doute que les affrontements entre sportifs sont violent mais les satyrs sont des pro et haissent les normal, bizutage, accidents, personne n'est innocent ici, et si tu l'es cache le ont plus profond de toi, comme Erika, parce que sinon tes années à Harvard seront sans doute les pires années de ta vie !

Le jeune homme fit une pause, tout le long de son discours sa voix était basse mais un brin d'énervement percé à jour. Morgan lui parraissait tellement naif sur le coup, il était sympa mais il avait un peu trop tendance à voir la vie ne rose...

Tu serais tombé sur tes abrutis tu ne serais pas là à l'heure qui l'es mais surtout ne pense jamais que derrière leur apparence méchante, orgeuileuse et vil se cache toujour une personne gentille et intentiontionné. Ne montre pas trop ta gentillesse, et n'accorde surtout pas ta confiance à n'importe qui, réfléchit à tes actes à tes paroles avant d'agir, parce qu'après tu ne pourra pas faire marche arrière !

Alex parlait en connaissance de cause, sa voix se fit cassante remplit de regret et de reproche.

La nuit où j'ai décidé de rejoindre le leader de ma fraternité, j'ai choisi la fraternité avant Erika ! Je n'ai pas réfléchit, et tu sais ce que j'ai gagné ? Rien, j'ai perdu Erika, sa confiance, j'ai perdu la fille la plus gentille. Le regret et la compabilitè me ronge, la fille est dans le comas depuis 5 mois, imagine qu'elle ne se réveille pas, ça me bouffera toute ma vie ! Alors réfléchit avant d'agir !

Voyant qu'il risquait de faire fuir Morgan, Alex sourit légérement avant de reprendre à voix haute.

Un peu de shopping me détendrai sans doute un peu, histoire d'oublier quelques instant ma vie ici ! Mon rêve après Harvard est de repartir en Afrique et pouvoir aider ce pays a avancer et oublier la misère et la pauvreté. C'est grace à ce pays que j'ai cessé d'être un enfant pourri gaté, égoiste et orgeuilleux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan O'Carolan

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 33
Date d'inscription : 04/07/2008

Feuille de personnage
Etudes: Art (option musique)
Relation:

MessageSujet: Re: Confidence pour confidence [Morgan]   Jeu 24 Juil - 12:40

Ainsi donc, Morgan passait pour le grand naïf de l'année, celui qui croit que tout le monde autour de lui est gentil au fond de soi, le tout dans un monde rose bonbon. Alex n'était peut-être pas trop loin de la réalité dans sa vision de l'irlandais... Morgan sourit légèrement, bien que ce soit un sourire quelque peu amère. Il avait pour habitude de tout d'abord présupposer, quand il voyait une personne en face de lui, qu'elle avait forcément un 'bon fond', que personne ne pouvait être parfaitement méchant... ou parfaitement gentil. Le monde était fait de nuances de gris et qu'il suffisait d'aborder les gens d'une certaine façon pour éveiller leur différentes facettes. Il avait peut-être lu un peu trop de littérature optimiste à ce sujet. Il n'empêche qu'en général, il avait réussi à éviter le pire jusque là en parlant. Si quelqu'un voulait lui 'casser la gueule' comme on dit, il réussissait toujours avec un minimum de diplomatie à
engager un dialogue... si jamais cela ne marchait pas, il savait quand même se défendre un minimum, ses bras n'était pas franchement faits en meringue, mais il voyait le fait d'en venir aux mains comme un échec profond.


Les dires d'Alex cassaient un peu la vision, il faut le dire, presque idyllique que Morgan avait de l'université de Harvard. Il avait pensé que cette institution réputée était peuplée de gens ouverts au monde, curieux et sympathiques... à entendre Alex, il en était apparemment tout autrement. Ce qu'il disait évoquait un peu le fameux slogan 'Sex, Drugs and Rock' Roll' : si on avait du fric, on pouvait faire ce que l'on voulait, sans faire attention aux personnes qui nous entourent... Si c'est comme ça, Morgan n'allait pas vraiment avoir de problèmes, vu que ses parents étaient plutôt du genre 'généreux' en ce qui concerne les questions d'argent, ils ne posaient même pas de questions ! Mais voilà, on avait beau être riche, si on se faisait des reproches, tout l'argent du monde ne pouvait rien y faire.

Les années ici n'allaient donc pas devenir une partie de plaisir d'après son interlocuteur : il fallait jouer les durs pour pouvoir survivre... On se croirait presque dans un documentaire animalier : seuls les plus forts survivre : manger ou se faire manger ! Aussi ridicule que cela pouvait sembler, tout le monde s'y pliait et ce n'était donc pas forcément un seul nouveau étudiant fraichement débarqué qui allait faire changer les mentalités en un clin d'œil... mais peut-être en deux : A entendre Alex, cette situation ne lui plaisait pas et non plus à Erika... ils étaient donc déjà trois à ne pas en vouloir d'une telle situation... Cela mériterait put-être réflexion... une fois que toutes les choses étaient bien en place, bien sûr, donc certainement pas pour tout de suite. En attendant : suivons le mouvement et jouons les durs ! Alex était digne de confiance, Morgan avait de moins en moins de doutes à ce sujet : voilà donc déjà un ami de fait ! La prochaine étape sera probablement de voir ce que faisaient ces fameux 'satyrs' et comment ils réglaient leurs affaires avec ces 'normaux'... à en juger d'après le nom de cette fraternité, toutes les autres étaient composées de cinglés et d'anormaux...

Le dernier conseil d'Alex était à graver dans la mémoire de Morgan : Réfléchir avant d'agir. Chose qu'il faisait pour tout ce à quoi il touchait... sauf quand il s'agissait de relations avec d'autres personnes ; ici, il avait toujours suivi son intuition et non sa tête. A en juger d'après la réaction d'Alex, il était peut-être préférable d'éviter le sujet de cette fameuse nuit, des fraternités et de la fille dans le coma, heureusement, il offrit déjà un nouveau sujet sur lequel rebondir : l'Afrique !

Morgan fourra rapidement les affaires qu'il avait mis avant de prendre sa douche dans son sac et s'adressa ensuite à Alex en lui lançant un autre sourire :

« En route pour les magasins alors ! On dirait que je suis une fille à ne penser qu'à aller faire des courses ! Alors comme ça tu as été en Afrique ? Ça doit te changer quand même des États-Unis ! Comment est-ce que tu y es allé ? Avec une association ou tout seul 'à l'arrache' ? Je ne pourrais jamais y aller, je ne supporte ni la forte chaleur, ni trop le soleil, si je ne met pas de la crème écran total indice 40, je deviens rouge comme un crabe en moins de deux ! »

[HRP : Et nous revoilà partis pour un tour ! Morgan te suit, je te laisse donc soit ouvrir un nouveau sujet au centre commercial, soit nous incruster dans l'un des sujets déjà existants. On n'aura qu'à considérer que la question (les questions) sur l'Afrique constituent ce de quoi ils parlent durant le trajet, libre à toi aussi bien sûr de faire surgir de nouveau un 'événement' en cours de route ! Wink /HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Confidence pour confidence [Morgan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Confidence pour confidence [Morgan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour Morgan le blondasse trop bonnasse.
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harvard University :: Vie universitaire :: Stade :: Vestiaire-
Sauter vers: